Collection 1362, retrouvez les titres de l'album d'Arno Santamaria

par Malyzarie  -  20 Juin 2012, 11:17  -  #Créations

 

Sur l'album ci dessous, que vous pouvez lancer en diaporama, vous retrouverez les bijoux sortis de mon atelier à l'occasion de la sortie de l'album 1362 d'Arno Santamaria.

 

 

 

 

 

Collection 1362

 

Je vous dois quelques explications quant à mon interprétation de certains titres.

 

Vous avez dû plancher sur "Demain"

 

 

 

Demain

 

 

j'y ai vu ce demain qui n'est pas encore arrivé, cette terre, où les roues tournent, baignée de soleil, perdue encore dans une obscurité qui se craquelle, en opposition avec un présent aux allures de puzzle. La céramique verte pour le vert de l'espoir !

 

Demain bis

 

Un peu de confusion aussi sur "La monnaie de la pièce"

 

 

 

 

La monnaie de la pièce

 

J'ai joué sur la forme ronde d'une pièce, et des petites pièces de monnaie.

Une jolie confusion que je retiens "  jure moi à cause de : quand tout autour de nous les soleils tombent".

C'est une version que je jalouse un peu, j'avoue.

 

Mon oeil m'a emportée plus loin dans l'interprétation, et là, je pense être la seule à voir

 

La monnaie de la piècebis

 

Dans le gros rond, je vois la tête rose d'un bébé dans son couffin, "la vie qui nous la rend" !

Et voilà que je m'émerveille, seule, des miracles du feu !

 

Un autre, qui semble ne pas être très clair "Dans le non dit"

 

 

 

 

Le non dit

 

Deux bouches closes séparées par une onde de silence (le silence est d'or)

 

Le non ditter

 

et pour plus d'impact, une bouche muselée.

 

Pour le titre "J'ai eu", mon indice : une moitié faisait référence à la fin de la chanson, "j'ai encore une moitié de nous"

 

 

 

 

J'ai eu

 

et dans ce coeur aux épaules féminines, se dessine une moitié de coeur. Le rouge de la perle de Tagua pour une note de passion.

 

Ma chanson fétiche, "Allez-va"

 

 

 

 

Allez va

 

"allez va mon ange", l'ange ayant perdu ses ailes et se dirigant vers la lumière "vas t'offrir à la fête", et puis la lune pour "il a déjà repris la lune qu'il t'avait si bien proposée"

 

Deux version de "Jure-moi"

 

 

 

 

Jure moi1

 

Un soleil, un oiseau, des rochers sur une forme "galet"

 

Jure moi2bis

 

Et puis la surprise du feu et de mon oeil tordu, en haut une tête et un  oeil de poisson, et j'y vois aussi plus bas un petit poisson encore un peu triste. Je sais là, ça se complique ! La graine de Castanhola pour la couleur sable.

 

Deux versions pour "Chez moi"

 

 

 

 

 Chez moi1bis

 

Une France 'Marianne" qui d'endort accrochée à un monde sombre.

 

Chez moi2

 

Et un clin d'oeil à l'Art africain avec la graine de Jutai en référence à "Chez moi on tire au sort les gagnants du grand jeu retour à Bamako".

 

 

Vous avez eu aussi un peu de mal à reconnaître "Circulez"

 

 

 

Version 1

 

Circulez1

 

J'ai symbolisé l'action dans la spirale pour "circulez"

 

Circulez1bis

 

on la retrouve dans les couleurs ainsi qu'une ombre humaine qu'on ne voit pas....

Une jolie interprétation que je retiens également  :

 

" circulez

mon ventre
voir le monde pressé qui rentre
circulez
le bras que je tends
elle (j'y vois un personnage féminin)"

 

je n'avais pas vu le ventre pour ma part  et en allant plus loin, c'est un appel à une nouvelle naissance !

 

dans la version 2, je suis restée sur le symbole de ceux qui circulent, se croisent  "faites passer" pour aboutir à la douceur ronde et lisse recherchée  de celui qui crie :"ma manche, je ne me cache pas derrière"

 

Circulez2bis

 

Pour "Je me disperse", j'ai eu un peu plus de mal

 

 

 

Je me disperse

 

J'ai donc choisi "j'offre mon corps à l'hirondelle" sur une forme plus ou moins floue, comme une flaque d'eau dont on ne maîtrise pas la coulée.

 

 

Les deux plus explicites :

 

 

"Des oiseaux de passage" avec des graines de paxuibao en touche rouge passion

 

 

 

 

Des oiseaux de passage

 

"Ma bouteille" perdue dans les méandres des tourbillons de la vie, avec sa perle de verre suspendue à un fil....

 

 

 

 

Ma bouteille

 

Et pour finir, celui qui m'a donné le plus de mal, au sens propre comme au figuré "Je suis le mal"

 

 

 

Je suis le mal

 

"ma douce marionnette" !

 

Voilà, c'était mon interprétation de ce bel album !

 

Merci Arno de m'avoir permis de réaliser ce projet : dire autrement qu'avec des mots.

 

Pour des raisons bien évidentes, les articles ne seront pas répertoriés dans le catalogue, ils voyageront avec moi, d'autres occasions de raconter leur histoire.

 

 

 

 

La Ménagère Trentenaire 20/06/2012 20:07


- J'avais hésité sur "Demain", mon intuition me disait que c'était peut-être ça mais je ne trouvais pas l'explication.
- Pour "La Monnaie de la pièce", j'ai vu aussi ce bébé, mais uniquement parce que tu y as fait une petite allusion, sinon je n'aurai pas cherché si loin.
- "J'ai eu", ben même avec tes explications j'ai du mal.
- "Allez va", j'ai raté. j'avais mis "Je suis le mal", pour le côté sombre, maléfique qui entourait l'ange. Je n'ai pas fait attention à la lune qui aurait pu me guider.
- "Jure-moi" était évident pour le 1er, moins pour le second. Je voyais plus "Les Oiseaux de passage".
- "Circulez", j'y avais un peu pensé, je voyais peut-être un sens giratoire. Mais vraiment je n'avais aucune conviction, alors j'ai abandonné. La version 2, je l'ai encore moins vu ! 
- "Je suis le mal", j'ai confondu avec "J'ai eu". Je crois me rappeler d'une toile qui s'appelait justement "J'ai eu". Raté ! 

Et les bagues ?
Pour celles avec de l'abalone, je pense qu'il s'agissait de "Jure-moi", avec leur couleur d'eau de mer.
La deuxième serait "Dans le non-dit" et la dernière "Allez va". 


 

Malyzarie 21/06/2012 07:37



Moi j'aime bien quand chacun y va de son interprétation :)


Il y a bien une toile "Jai eu" mais je faisais allusion à "La marionnette" de "Je suis le mal".


Pour les bagues tu as tout juste !!! Bravo !